Quelles astuces naturelles adopter pour mieux allaiter et comment choisir sa tisane allaitement ?

0
3675
Six months old asian baby drinking breastmilk

Le lait maternel est indispensable pour la vie et le bien-être du nouveau-né. Ce liquide renferme tous les éléments nutritifs nécessaires au développement et à la croissance du bébé. Sa production dépend de certains facteurs. L’alimentation de la mère a une place de choix dans cette liste.

Les femmes allaitantes doivent en effet soigner leur alimentation et éviter les produits présentant un risque pour le nourrisson. Quelles sont les bonnes habitudes alimentaires à adopter pendant l’allaitement ?

Les recettes à base de plantes galactogène

Les premières semaines qui suivent l’accouchement peuvent être marquées par une faible production de lait maternel. Ce problème est parfois dû à la fatigue résultant de l’accouchement. Heureusement, il existe des recettes naturelles à base de plantes galactogène qui boostent la lactation. La tisane allaitement est une excellente option.

Afin d’éviter toute traces de polluants ou de substances toxiques pour le bébé, préférez les infusions 100% bio et made in France. Privilégiez également les recettes élaborées avec l’aide et l’accompagnement d’un naturopathe.

Pregnancy and nutrition foods pregnant diet, rich in vitamin, antioxidants, minerals, acids, close up

Des aliments pour favoriser la lactation

Outre les plantes, on retrouve des aliments galactogènes. On peut citer les fruits oléagineux (noix de cajou, amandes, etc.), le malt d’orge, le cumin et la levure de bière. Ces produits sont des sources de stimulants naturels et d’éléments nutritifs comme les oligo-éléments.

Une alimentation équilibrée favorise la lactation. Il convient de régulièrement consommer des aliments comportant des éléments appartenant à chaque groupe de nutriments. Un plat équilibré doit contenir des :

  • Glucides (céréales, semoule, pain, etc.) ;
  • Protéines (produits laitiers, poissons gras, etc.) ;
  • Lipides (aliments riches en oméga 3 et 6) ;
  • Fruits et légumes.

Il est recommandé de boire du jus de carottes frais ou d’artichaut en ampoule. On peut aussi ajouter des germes de blé dans ses salades ou ses yaourts. Il est important de s’hydrater correctement et les femmes allaitantes doivent boire au moins 1,5 L d’eau quotidiennement.

Les astuces pour un allaitement sain

Une femme allaitante peut voir apparaître certains symptômes inhabituels après l’installation de l’allaitement. Il peut s’agir de crevasses, de mastite ou d’engorgement. Les crevasses sont de petites gerçures qui apparaissent sur les seins. Elles sont dues à une mauvaise prise des seins lors des tétées.

Pour calmer les douleurs, il est possible de se servir d’huile d’amande douce ou de compresses du lait maternel. Il est déconseillé de nettoyer les seins avant ou après l’allaitement. En effet, le nettoyage augmente le risque d’apparition des crevasses.

La mastite est une inflammation des mamelons. Elle peut être causée par les crevasses, la fatigue ou le stress. L’utilisation de compresses d’infusions de persil ou d’argile est une solution de traitement naturel parmi les plus répandues. On ajoute souvent un peu d’huile de millepertuis à la compresse d’argile.

On parle d’engorgement lorsque le lait maternel remonte en grande quantité dans les seins. Quand les seins sont engorgées, ils peuvent être tendus et douloureux. L’application d’un cataplasme de feuilles de chou vert sur les seins peut également aider à soulager ces douleurs.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here