Blog de maman Vie de maman

Mere celibataire. Cette nouvelle vie de maman.

le
7 novembre 2017

Photographie de nature, un cactus perlant encore d'eau de pluie.

Je trouvais que cette photographie, prise au hasard d’une promenade, résumait assez bien l’état de mon coeur actuel et peut-être même de ma vie.

Maman solo

Il y avait cette image idyllique que je portais de l’amour, du couple et d’une famille quand j’étais plus jeune. Je rêvais de construire la mienne et de vieillir au côté de mes enfants et d’un mari aimant avec qui je me remémorerais les souvenirs de notre vie. Et il y a cette réalité qui m’a rattrapé et contre laquelle je me bat aujourd’hui, ce moment où le monde s’est écroulé autour de moi. Parfois l’amour ne suffit plus.

J’ai toujours trouvé les mères célibataires très courageuses, mais je n’ai jamais vraiment eu conscience avant aujourd’hui du fait qu’elles n’avaient pas le choix. Dans la vie on peut s’apitoyer, stagner ou décider d’avancer. Quand on a des enfants je crois que l’on  ne peut qu’être forts pour eux.

Il est très difficile pour mon Panda de comprendre pourquoi son papa et sa maman n’habite plus ensemble. Il a fallu trouver les bons mots, s’appuyer sur des livres, sécher ses larmes. Les nuits sont les plus difficiles, mais je suis persuadée que le fait de voir ses parents heureux chacun de leur côté l’aidera à traverser ce moment. N’est-ce pas mieux que de les voir se déchirer ? Je ne voulais pas d’une famille désunie, mais je ne voulais pas non plus qu’il grandisse au milieu des cris, de la colère et de la tristesse. Dans un nouvel article, j’explique comment j’en ai parlé avec mon fils et comment je l’ai aidé à surmonter cette épreuve de la separation des parents (lien cliquable).

La séparation a été difficile parce qu’elle n’implique pas juste de quitter une personne que j’ai aimé profondément longtemps et pour laquelle je me suis beaucoup battue… Elle a une incidence sur mon fils mais également sur nos familles respectives, nos amis, le quotidien, ma vision de l’avenir. Je ne peux plus voir comme je le voudrais des personnes qui m’étaient très proches, ma propre famille est triste et inquiète pour nous. Je dois renoncer à l’idée que mon fils aura un petit frère ou une petite soeur peu éloigné de son âge, c’est un projet de construction de maison qui prend fin, toute une vie que je m’imaginais et qui prend l’eau. Mais c’est aussi la promesse d’un nouveau chemin qui me reste à découvrir, de nouveaux horizons et de tout un tas de bonnes choses.

Concrètement je suis plus heureuse aujourd’hui et je m’épanouis petit à petit, j’ai compris que cette relation ne me correspondait plus et que je devais penser un peu à moi. Bien sûr certains moments restent compliqués et il faut s’adapter. Si j’avais l’habitude de gérer toute seule, il est quand même étrange de rentrer à la maison le soir et de savoir que personne ne vous attends. Les amis et la famille deviennent alors plus qu’essentiels.

Maman solo blog

Mere isolee. Ce terme que je n’aurais jamais cru voir un jour sur mes papiers, et pourtant… C’est une nouvelle vie qui s’offre à moi, à nous. J’avais besoin de vous le confier, parce que cela aura forcément un impact sur mon blog. Je ne postais plus ces derniers temps parce que j’avais besoin de m’isoler, de reprendre ma vie en main. Je compte de nouveau me consacrer à ce partage que j’apprécie tant, mais il sera un peu différent !

Aujourd’hui je me sens plus forte. Je ne suis pas seulement une maman célibataire, je suis aussi une femme. Je me reconstruis, je prends mes marques et je sais que le meilleur est à venir. C’est un changement important dont je compte aussi vous parler, peut-être que mon épanouissement de maman solo vous aidera vous aussi, jeunes mamans dans la même situation ?

La vie est belle et rien arrive au hasard.

 

TAGS
ARTICLES SIMILAIRES
7 Comments
  1. Répondre

    Carine

    7 novembre 2017

    Je suis très attristée par cette nouvelle.
    Tu es courageuse et je ne pense pas que ce soit une fin mais le début d’une nouvelle vie,une nouvelle aventure,un nouveau départ. C’est déjà un grand pas en avant ta confession. Je te souhaite bon courage pour les moments difficiles et j’espère un avenir meilleur avec ton petit panda ?. Une lectrice, Carine

    • Répondre

      Kawazu

      13 novembre 2017

      Je suis d’accord, c’est le début d’une nouvelle vie et d’un nouveau départ. Mais surtout, de beaucoup de promesses. Merci beaucoup, il ne faut pas être triste pour moi ! Je m’épanouis beaucoup mieux. 🙂

  2. Répondre

    Charlène

    12 novembre 2017

    Je te suis depuis ta grossesse. Et c’est avec tristesse que j’apprends la nouvelle. Je te souhaite bon courage.
    Et même si je ne commente jamais, sache qu’une fidèle lectrice pense à toi.
    Des bisous

    • Répondre

      Kawazu

      13 novembre 2017

      Merci beaucoup, il ne faut pas être triste pour moi. Je ne le suis pas, c’est une nouvelle aventure qui promet d’être bien plus belle ! 🙂

  3. Répondre

    Boulypoune

    19 janvier 2018

    Bonjour Kawazu,
    je viens de découvrir ton blog, à la base je cherchais comment faire fonctionner le myhummy de mon fils. De fils en aiguilles je me suis laissée entrainer à la lecture de ton accouchement et de ce nouveau départ de vie… départ dans lequel je me suis retrouvée.
    Nouvelle vie… à la peur et l’angoisse de l’inconnu se rajoute les doutes de l’entourage, les maladresses ou les absences tout court.
    j’ai eu la même réflexion que la tienne pour mes enfants, mieux vaut grandir avec des parents séparées et heureux que de continuer à vivre dans la colère, les cris et les pleurs! « non ce n’est pas ça la vie mes chéris » je ne veux pas vous offrir cette vie de remords et de tristesse. vous ne le méritez pas. le bonheur existe et la vie de famille c’est comme l’éducation, pas forcement besoins de cris et de fessées. on peut être heureux sans!
    Personnellement je n’ai pas eu beaucoup d’aide de ma famille, mes amis sont devenus une nouvelle famille. Ils m’ont soutenu dans ma décision de briser mariage et vie de famille pour le bonheur de mes enfants mais aussi pour mon bonheur, bien-être et surtout au final ma santé mentale, je dirai.
    Je suis réellement passée par toutes tes phases décrites.
    Je me suis retrouvée femme, « libérée et délivrée », c’était les bons mots.
    Une renaissance, une découverte plus qu’une redécouverte!
    Moi j’étais heureuse de rentrer chez moi et de me dire, ma maison est dans l’état ou le l’ai laissé ce matin, rangée 🙂
    Aujourd’hui ça fait 3 ans que j’ai pris ce nouveau départ. J’ai entre temps rencontrer un homme géniallissime, et oui ça existe! un homme attentionné, à l’écoute et surtout une vie de couple sans aucunes disputes, sans hôtel « du cul tourné », sans cris… moi la première je n’y croyais pas, cette vie là était un mythe.
    Tu as l’air de bien vivre cette décision, et je suis persuadée que tu ne vivras que mieux ce nouveau départ.
    Le meilleur reste à venir, sois en sûre!
    😉

    • Répondre

      Kawazu

      29 janvier 2018

      Coucou,

      Ton commentaire me touche beaucoup et je t’en remercie ! Je suis heureuse que mes articles aient pu faire écho et je suis ravie pour toi, pour cette nouvelle vie dans laquelle tu es épanouie. La décision ne semble jamais facile à prendre et pourtant, c’est tellement libérateur… Aujourd’hui je ne regrette rien, bien au contraire. Cela fait seulement quelques mois et pourtant je ressens une différence considérable dans ma vie de femme, mon épanouissement personnel et même vis à vis de mon fils. Je suis persuadée que le meilleur reste à venir et je le touche d’ailleurs du doigts puisque je pense moi aussi avoir rencontré quelqu’un de très bien, qui me permet d’être moi-même et avec qui je n’ai pas de concessions à faire ! Et je n’y croyais plus non plus.

      Au plaisir d’échanger de nouveau avec toi. 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Amandine
Vaucluse, France

Jeune maman et petit Panda malicieux, nous partageons avec vous notre quotidien et nos découvertes autour de la maternité, la grossesse, la bienveillance, l'éducation, les loisirs et divers autres sujets. Pour toute demande de partenariat ou informations, n'hésitez pas à me contacter : amandine.barriol@live.fr